À propos

COMITÉ DIRECTEUR DU CANSFE

Le prestigieux comité directeur est formé de leaders canadiens en santé des mères, des nouveau-nés et des enfants. Il établit une orientation stratégique, assure le leadership et prend des décisions clés pour s’assurer que le Partenariat canadien est efficace et viable. Le comité directeur 2016-2017 est formé des personnes suivantes :

DAVID MORLEY – PRÉSIDENT

Président et chef de la direction d’UNICEF Canada

David Morley est président et chef de la direction d’UNICEF Canada. Il a fait du bénévolat auprès des enfants de la rue en 1978. Cette expérience qui ne devait durer que trois mois s’est transformée en carrière dans le domaine de la coopération internationale. Cette carrière l’a mené vers différents projets d’aide humanitaire en République démocratique du Congo, en Zambie, au Mozambique, en Sierra Leone, au Mexique, en République dominicaine, au Salvador, au Brésil, en Iraq et dans de nombreux autres pays.

De 1980 à 1989, David Morley a été directeur général de Pueblito, une organisation canadienne non gouvernementale qui fait la promotion des droits de l’enfant. En 1998, il a été nommé directeur général de la section canadienne de Médecins Sans Frontières. Sous sa direction, Médecins Sans Frontières a reçu le prix Nobel de la paix. En 2006, il a été nommé président et chef de la direction d’Aide à l’enfance Canada, un poste qu’il a occupé jusqu’à ce qu’il occupe son poste actuel avec UNICEF Canada.

David Morley a aussi été le premier directeur général de l’Institut pour la citoyenneté canadienne. Il a aussi fait partie du conseil d’administration du Conseil canadien pour la coopération internationale, du Conseil ontarien pour la coopération internationale, de Dignitas International et de la Abrinq Foundation for the Rights of Children au Brésil. Il est mentor émérite de la Fondation Trudeau et membre du conseil d’administration de la Fondation Stephen Lewis. Il siège également au comité consultatif de l’Institut d’étude du développement international de l’Université McGill.

David Morley a publié des articles portant sur des enjeux d’intérêt international dans des journaux au Canada et dans le monde entier, et il travaille fréquemment auprès de stations de radio ou de télévision à titre de commentateur. Auteur à succès au Canada de deux ouvrages, Under The Tree (coécrit avec son épouse Elizabeth Morley) et Healing Our World: Inside Doctors without Borders, il a reçu plusieurs prix aux États-Unis.

En reconnaissance de son dévouement et de son travail en développement international, David Morley a reçu la Médaille commémorative du 125e anniversaire de la Confédération du Canada, la Médaille du jubilé de diamant de la reine Elizabeth II et le Carleton Alumni Humanitarian Award.

STANLEY ZLOTKIN – VICE-PRÉSIDENT

Chef, Centre for Global Child Health, The Hospital for Sick Children

Stanley Zlotkin CM, MD, Ph. D, est professeur en pédiatrie, en sciences de la santé publique et sciences nutritionnelles au Hospital for Sick Children et à l’Université de Toronto. Il est détenteur d’une maîtrise de l’Université McMaster à Hamilton en Ontario (Canada) et d’un doctorat de l’Université de Toronto. Dans le cadre de son programme Initiative en santé mondiale Sprinkles, le Dr Zlotkin effectue du travail de recherche et de défense des intérêts pour lutter contre la malnutrition chez les enfants. Chercheur actif, il a publié plus de 120 articles soumis à l’évaluation de ses pairs. Il a reçu le HJ Heinz Humanitarian Award en 2001 pour son travail de défense des intérêts des enfants du monde, le Prix national de l’application des connaissances des IRSC en 2006 et l’Ordre du Canada, la plus haute récompense décernée à des civils canadiens, pour sa contribution à l’amélioration de la vie des enfants du monde, en 2007. Le Dr Zlotkin a été nommé vice-président aux affaires médicales et universitaires du Hospital for Sick Children en 2010, et il est devenu le premier chef du Centre for Global Child Health en septembre 2012.

HELEN SCOTT – DIRECTRICE GÉNÉRALE

Directrice, Partenariat canadien pour la santé des femmes et des enfants

Helen Scott détient un doctorat en épidémiologie avec une spécialisation en santé des mères et des enfants ainsi qu’une bourse postdoctorale en méthodes d’enquête et stratégies de modélisation de régression avancées. Elle a géré de nombreux projets de programme de développement, d’évaluation, de politique en matière de santé et de système de distribution des soins médicaux. Quelques exemples comprennent : des projets de l’Organisation mondiale de la Santé sur la prévention des blessures chez les enfants dans 49 pays; l’évaluation du programme national canadien d’enrichissement alimentaire par l’acide folique, du programme universel de vaccination contre la grippe de l’Ontario et du programme de congé précoce en obstétrique de l’Ontario; et l’élaboration de programmes de prévention des naissances prématurées dans toute la collectivité. Helen Scott est professeure adjointe au département d’épidémiologie à l’École de santé publique Dalla Lana de l’Université de Toronto

JENNIFER BLAKE

Présidente et chef de la direction, La Société des obstétriciens et gynécologues du Canada (SOGC)

Nommée l’une des 25 femmes d’influence en 2011, la Dre Blake est une obstétricienne-gynécologue accomplie et très respectée, tant au Canada que dans le monde. En plus d’avoir dirigé d’importants changements au sein des secteurs hospitaliers et universitaires, la Dre Blake est une chef de file en éducation. Elle possède une compréhension à multiples facettes de la profession, et ce, des points de vue universitaires, cliniques et réglementaires.

Elle possède un bagage impressionnant dans le domaine de la recherche ainsi qu’un dossier de publications actif. La Dre Jennifer Blake est membre active de la Société des obstétriciens et gynécologues du Canada depuis 1982. Université d’Ottawa.

PATRICIA ERB

Présidente et chef de la direction, Aide à l’enfance Canada

Patricia Erb est présidente et chef de la direction d’Aide à l’enfance Canada depuis le printemps 2011. Après l’obtention d’une maîtrise en planification du développement international à l’Université Cornell, Patrica Erb a commencé à travailler pour Aide à l’enfance il y a plus de 20 ans. Elle a occupé plusieurs postes clés, dont ceux de directrice du programme intérimaire, de directrice de pays pour la Bolivie et le Pérou ainsi que de directrice régionale pour l’Amérique latine. Ses efforts pour le respect des droits des enfants et des droits de la personne lui ont valu une reconnaissance internationale du gouvernement et de la société civile. Elle a siégé à 27 conseils d’administration d’organisations non gouvernementales, dont celui de Défense des Enfants International (Bolivie). Patrica Erb est convaincue que le monde peut changer pour le meilleur, mais à la seule condition que nous y travaillons ensemble.

SIAN FITZGERALD

Directrice générale, HealthBridge

Sian FitzGerald a amorcé sa carrière chez HealthBridge en 1996, à titre de conseillère en nutrition. En 1997, elle devenait directrice générale de l’organisation. Son rôle est de superviser l’ensemble des programmes de l’organisation, dont ceux de nutrition et de santé maternelle et infantile, de renforcer les capacités, ainsi que de concevoir et de mettre en œuvre des programmes et d’en assurer le suivi. Mme FitzGerald est titulaire d’une maîtrise en nutrition internationale et d’un baccalauréat en chimie. Elle travaille dans le domaine du développement international depuis 1992, alors qu’elle se joignait au programme de l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture visant à éliminer les carences en vitamine A. Établie à Rome, elle a travaillé à des programmes en Afrique francophone, plus particulièrement au Mali, au Burkina Faso et au Niger, ainsi qu’au Vietnam, où elle a vécu de 1993 à 1995. Depuis son retour au Canada à la fin de 1995, elle a agi à titre de consultante pour l’ACDI et l’Initiative pour les micronutriments, et se joignait à HealthBridge (alors PATH Canada) en 1996. Elle est co-auteure d’articles dans les domaines de la nutrition, de la santé, de l’égalité des sexes et de la valeur du travail non rémunéré des femmes.

EVELYNE GUINDON

Présidente et chef de la direction, CUSO International

Evelyne Guindon est présidente et chef de la direction de Cuso International depuis le 23 février 2015. Mme Guindon a une grande expérience de la gestion de programmes, de l’exploitation et de la mobilisation de ressources au sein d’organisations à but non lucratif et internationales. Avant d’entrer en fonction chez Cuso International, elle était vice-présidente de Right to Play International. Elle a antérieurement fait partie de l’équipe de direction de CARE Canada et de l’Initiative pour les micronutriments. Elle a travaillé plusieurs années sur le terrain en développement international, et a notamment vécu 6 ans en Afrique australe.

MICHAEL MESSENGER 

Président et chef de la direction, Vision Mondiale Canada

En tant que Président et Chef de la direction de Vision Mondiale Canada, Michael Messenger est à la tête du plus grand organisme d’aide humanitaire, de développement des communautés et de défense des droits au Canada. L’organisme, dont le siège canadien se situe à Mississauga en Ontario, travaille dans plus de 100 pays à travers le monde.

Avant sa nomination, Michael était le vice-président exécutif et le chef des opérations de l’organisme depuis 2010. Il était responsable de l’équipe de la haute direction ainsi que de toutes les opérations, incluant les activités de parrainage qui viennent en aide à plus de 480 000 enfants, les interventions d’urgence en situation de crises diverses, ainsi qu’un chiffre d’affaires de plus de 415 millions de dollars.

Avant 2010, il a été, durant trois ans, le vice-président aux Affaires publiques. Il gérait les relations publiques, la défense des droits et l’éducation, ainsi que les relations et les communications avec le gouvernement.

La relation entre Michael et Vision Mondiale a débuté en 1990, alors qu’il était récemment diplômé de l’université, il a travaillé pour l’organisme pendant cinq ans dans le domaine de la politique publique et des relations internationales à Genève et à Toronto.

En 1995, il a quitté Vision Mondiale pour poursuivre des études en droit. Il a ensuite exercé le droit pendant neuf ans à Halifax. En tant qu’associé chez Cox & Palmer, il a développé une vaste expertise en matière de litige et a servi de conseiller senior pour une enquête publique hautement médiatisée portant sur des questions liées au système de justice des mineurs. Michael a conservé sa relation avec Vision Mondiale tout au long de sa carrière juridique en siégeant au Conseil d’administration canadien pendant plus de trois ans.

Michael voyage fréquemment pour prendre part au travail de Vision Mondiale à travers le monde. Il s’est entre autre rendu aux Philippines, après le passage du typhon Haiyan pour prendre connaissance de la situation. Il a ensuite effectué un long séjour au Zimbabwe en 2013 afin de participer aux programmes d’aide humanitaire et de développement des communautés. Son plus grand souhait est de voir chaque enfant atteindre son plein potentiel. Il se préoccupe des problèmes de santé maternelle et infantile ainsi que de l’éducation. Il se consacre également aux plaidoyers en faveur des communautés. Il croit fermement au pouvoir de l’innovation afin d’apporter des solutions durables à la pauvreté. Il est enthousiaste à l’idée de collaborer avec la population canadienne et de partager l’importance de leur soutien dans l’amélioration des conditions de vie des enfants.

CAROLINE RISEBORO

Présidente et chef de la direction, Plan International Canada

Caroline Riseboro dirige les activités d’exploitation de Plan International Canada à titre de présidente et chef de la direction. Avant de se joindre à Plan, Mme Riseboro a occupé le poste de vice-présidente principale, Marketing et développement, à la Fondation du Centre de toxicomanie et de santé mentale, où elle a grandement contribué à élargir la portée du Centre au Canada, pilotant de nouvelles initiatives de mobilisation et aidant à réduire les préjugés associés à la maladie mentale. Elle avait antérieurement occupé plusieurs postes de haute direction dans le secteur du développement international, notamment celui de vice-présidente principale chez Vision Mondiale Canada où elle avait la responsabilité des campagnes de plaidoyer à l’échelle nationale et internationale; elle fut la première et plus jeune femme de l’histoire de l’organisation à assumer ce poste de haute direction. Au début de sa carrière, elle a travaillé dans les domaines de la publicité et des communications.

PETER SINGER

Président-directeur général, Grands Défis Canada

Le Dr Peter Singer a consacré la dernière décennie à mettre à contribution la science et l’innovation pour relever les défis auxquels sont confrontés les plus pauvres de la planète. Il est bien connu internationalement pour les solutions créatrices qu’il a proposées pour résoudre certains des problèmes de santé mondiale les plus urgents. Le Dr Singer est président-directeur général de Grands Défis Canada. Il est également administrateur du Centre Sandra Rotman du Réseau universitaire de la santé, professeur de médecine à l’Université de Toronto et secrétaire aux Affaires étrangères de l’Académie canadienne des sciences de la santé. Le Dr Singer a présidé l’évaluation du Rôle stratégique du Canada en santé mondiale de l’Académie canadienne des sciences de la santé. En 2014, il a été nommé coprésident du groupe de travail sur l’innovation Chaque femme, chaque enfant, qui vise à mettre à profit le pouvoir de l’innovation pour accélérer les progrès vers l’atteinte des objectifs du Millénaire pour le développement. Il a conseillé la Fondation Bill & Melinda Gates, le Bureau du secrétaire général de l’ONU, le gouvernement du Canada, les sociétés Pepsico et BioVeda China Venture Capital Fund, ainsi que plusieurs gouvernements africains sur la santé mondiale.

Le Dr Singer a été nommé Officier de l’Ordre du Canada en 2011 pour sa contribution à la recherche en santé et en bioéthique et son engagement à améliorer la santé des gens vivant dans les pays en développement. En 2007, le Dr Singer a reçu le prix Michael-Smith de chercheur de l’année en santé au Canada pour la recherche sur la santé des populations et les services de santé. Il est membre de la Société royale du Canada, de l’Académie canadienne des sciences de la santé, de l’U.S. Institute of Medicine of the National Academies et de l’Academy of Sciences for the Developing World (TWAS).

Le Dr Singer a publié plus de 300 articles de recherche, il a obtenu plus de 50 M$ en subventions de recherche et a servi de mentor à des centaines d’étudiants de niveau universitaire. Il a rédigé, en collaboration avec le Dr Abdallah Daar, The Grandest Challenge: Taking Life-Saving Science from Lab to Village. Il a étudié la médecine interne à l’Université de Toronto, l’éthique médicale à l’Université de Chicago, la santé publique à l’Université Yale et la gestion à la Harvard Business School. Il a servi sa communauté en présidant le conseil d’administration de Branksome Hall, une école pour filles réputée et à vocation internationale.

JOEL SPICER

Président, L’Initiative pour les micronutriments

Joel Spicer est un chef de file en santé mondiale reconnu, un innovateur, un visionnaire et un Canadien dont la grande expérience en développement international dépasse les limites géographiques, sectorielles et organisationnelles.

Joel Spicer a remporté des succès face à de nombreux enjeux du développement, notamment avec des initiatives en nutrition et santé, des programmes en santé de la mère et de l’enfant, des programmes de lutte contre la tuberculose et le VIH, le financement innovant et la mobilisation de ressources. Il a fait ses preuves et réussi à rehausser la pertinence, la portée et les retombées des organisations avec lesquelles il a travaillé grâce à ses talents de négociateur, son aptitude à forger des alliances et à créer une dynamique au sein d’un vaste réseau d’intervenants politiques, du monde des affaires et du public, de même qu’à axer cette énergie sur l’évolution de la discussion à l’échelle planétaire entre les principales personnes d’influence.

Professionnel aguerri, Joel Spicer a obtenu des résultats dans de nombreux organismes bilatéraux et multilatéraux, dont l’Agence canadienne de développement international (ACDI) où il a amorcé sa carrière, l’UNICEF, l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), la Banque mondiale et d’autres. De plus, il a fait partie de l’équipe dirigeante du Partenariat Halte à la tuberculose. Il a acquis sa vaste expérience en occupant des postes dans le monde entier, d’Ottawa à Washington en passant par le Sénégal et l’Indonésie, et plus récemment, Genève.

Grâce à une bourse Fulbright, Joel Spicer a fréquenté l’école de santé publique de Harvard où il a obtenu une maîtrise en hygiène publique (M.H.P.) en santé internationale (politique et gestion de la santé). Il détient également une maîtrise en études sur le développement de la London School of Economics and Political Science. Auparavant, il avait achevé ses études de premier cycle en relations internationales à l’Université de Colombie-Britannique.

Dirigeant résolu et expérimenté, Joel Spicer est un gestionnaire chevronné qui connaît très bien la gouvernance, l’aménagement organisationnel et la mobilisation des ressources. C’est un porte-parole stratégique passionné, déterminé à obtenir des résultats concrets et mesurables afin d’améliorer des vies et de faire progresser les moyens de subsistance et les communautés en se concentrant sur les groupes les plus vulnérables. Joel Spicer s’est récemment installé à Ottawa avec sa femme et leurs trois jeunes enfants.

DOROTHY SHAW

Vice-présidente, Affaires médicales, BC Women’s Hospital and Health Centre
Enseignante clinique, départements d’obstétrique et de gynécologie, Université de la Colombie-Britannique

La Dre Dorothy Shaw est la première présidente du Réseau. Elle est vice-présidente, Affaires médicales, au BC Women’s Hospital and Health Centre, et enseignante clinique dans les départements d’obstétrique et de gynécologie de l’Université de la Colombie-Britannique (UBC). Elle a occupé divers postes de direction clés au BC Women’s et à l’UBC. La Dre Shaw a fait d’importantes contributions universitaires, dont des présentations sur invitation, des publications et des chapitres de livre. Elle a été chef de production du documentaire « The cutting tradition: Insights into FGM » en 2009. Elle a reçu divers prix, dont le « Top 100 : les Canadiennes les plus influentes » dans la catégorie Pionnières et créatrices de tendances en 2008. La Dre Shaw a été présidente de la Société des obstétriciens et des gynécologues du Canada en 1991-1992 et est devenue la première femme à présider la Fédération Internationale de Gynécologie et d’Obstétrique (FIGO) en 2006. Elle agit à titre de conseillère pour le Partenariat pour la santé des mères, des nouveau-nés et des enfants (Genève). La Dre Shaw a été nommée Officier de l’Ordre du Canada en 2016 pour sa contribution en tant que médecin et administratrice et pour avoir amélioré les soins de santé offerts aux femmes au Canada, ainsi que la santé des mères et des nouveau-nés à l’échelle internationale.